Auto-école associative

 

L’auto-école associative comment ça marche ?

 

L’auto-école associative est agréée par la Préfecture de l’Orne. Elle permet de favoriser l’accès à l’emploi de personnes rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle.L’objectif de l’auto-école est de repérer les problématiques liées à la mobilité et de réduire les freins de l’accès à l’emploi en favorisant la mobilité physique et psychologique des personnes par la préparation au permis de conduire.

 

Voitures auto-école

 

 

 

 

1.  Conditions d’accès

Pour pouvoir entrer à l’auto-école du centre social Édith Bonnem, il faut :

•  Être orienté(e) par un(e)  référent(e)  socioprofessionnel(le) via une Fiche Navette

     (Pôle Emploi, assistant(e) social(e), Cap Emploi, Mission locale)

⇒  Être à la recherche d’un emploi ou d’une formation

⇒  Avoir un projet professionnel ou d’insertion suivi

•  Les ressources et le lieu d’habitation sont également pris en compte

2.  Choix des candidats

•  Chaque année, l’auto-école organise 3 sessions :

⇒  Janvier à avril

⇒  Avril à juillet

⇒  Septembre à décembre

•  Chaque session accueille 12 personnes.

•  Des tests sont passés par les candidats. Ce sont les résultats à ces tests et l’étude du projet professionnel qui déterminent l’entrée à l’auto-école.

Remarques :

– La demande d’entrée peut être renouvelée autant de fois que nécessaire.

– Si la personne à déjà été inscrite dans une autre auto-école, vous devez récupérer votre dossier.

3.  Déroulement d’une session

3-1/ La Formation

•  Démarrage avec 10 à 15 journées complètes d’immersion en cours de code dispensées par des moniteurs auto-école diplômés. Ensuite, les cours se déroulent en fonction des besoins.

•  1 à 3 demi-journées par semaine sont consacrées aux leçons de conduite par candidat. Dès l’obtention du code de la route, le rythme des leçons de conduite augmente.

3-2/ La Mobilité

•  Des ateliers sont aussi mis en place pendant la formation : prévention routière, compagnie d’assurance, journée de la prévention routière…

•  Des grandes sorties peuvent aussi être organisées avec les élèves (Deauville, Marché de Noël, Caen, Le Mans, Laval…) afin de s’habituer aux grandes distances et aux villes inconnues.

4.  Déroulement des examens

•  Les examens sont les mêmes que dans toutes les autres auto-écoles.

•  Comme dans les autres auto-écoles se sont les moniteurs auto-école qui positionnent aux examens les élèves qui sont prêts.

5.  Tarif

•  La formation a un coût de 250€ avec possibilité de régler en 3 fois maximum. Ce tarif couvre : les cours théoriques et pratiques, les ateliers, la carte d’adhésion individuelle au centre social, les besoins administratifs.

Remarques :

–  Cette formation au permis n’est ni une formation qualifiante, ni une formation rémunérée. Ne vous déclarer donc pas en formation auprès de la Caf ou de Pôle emploi.

6. Financement de l’auto-école associative

•  Pour cette action, le Centre Social Sollicite différents partenaires financeurs :

Subvention de fonctionnement :

⇒  Plan d’Action Territorialisé – Ville d’Alençon

⇒  Plan Départemental d’Insertion – Conseil départemental de l’Orne

⇒  Commissariat Général à l’Egalité des Territoires via Contrat de Ville

⇒  Direction Régionale de la Concurrence de la Consommation du Travail et de l’Emploi